Letra Quand Tu Allais On Revenait de Iam

Etiquetas:
Letra de canción
Francés
Enviar a un amigo |


Otras canciones de Iam

Song Scroller

Visitar letra | Letras de canciones
 
Color de fondo


Color de la letra

Copia este código y pégalo en tu blog o web para mostrar el song-scroller de Album Cancion y Letra

Califica la calidad de esta letra
Espere un momento...
Puntaje: 4,00/5. Total votos: 0

{Refrain:}
Crois-tu innover les techniques de kata ?
L'école de Mars sur l'époque est avancée.
Tire parti des gestes que tu calqua
Sur nos pensées; quand tu allais on revenait.

Je siège à la table des chevaliers de la basse ronde,
Noble confrérie de la rime profonde
Où chaque guerrier a sa spécificité.
Chaque phrase est disséquée, soigneusement étudiée.

Notre histoire remonte loin, très loin
Mais j'appose là un addenda aux dires des historiens.
C'est vrai que Shaolin fut envahi par les Mandchous
Aidés par des traîtres, ils y entrèrent et brûlèrent tout.

Ils ont dit aussi, et la faute se profile,
Que cinq moines s'échappèrent, faux, on était six,
Et je dévoile à présent la technique ancestrale.
Dix ans de pratique ont fait de moi un virtuose verbal.

Renonce à combattre le Gambit, c'est l'échec.
Hong-Kong Fu-Fu de Mars va éclater tes genélecs, mec.
Le combat serait trop déséquilibré
Car Mars je représente, la ville et mon quartier.

{Refrain}

Leurs voix s'élèvent, je les entends, ils veulent me couler.
Je monte la garde, pour décocher les youkoulélés.
Chtbaou, janbes éclairs, kata en l'air.
Je viens venger l'honneur du neveu de la s?ur de mon père.

C'est-à-dire moi, un disciple du temple du henan,
Hold-up mental, ils m'ont pris pour un âne.

Mais j'étais caché, tapi dans l'ombre rampait
Comme un puma qui a flashé sa proie,
Qui n'assassine que pour mâcher,
Attaque au premier son du gong, je cogne trop sec en tong.
Méfie-toi du pied de Chill Chang Chang.

Ciao, ma technique c'est Apocalypse Now,
Bombardement vocal, verbal viet vodao.
Je pratiquais alors que tu n'étais qu'un enfant.
Soit, tu as vu des choses, je les ai vues 2000 ans avant.

J'explique, j'avais cent textes sous le chapeau.
Tu swinguais tes parties sur des airs de Chapi-Chapo.
Je serais large si encore si tu te la fermais
Mais laisse moi te dire quand tu allais, on revenait.

{Refrain}

Comme à la guerre dans l'Illiade, nous déployons des myriades,
Infestons tes enceintes au nom de la Triade.
Iota alpha mu, tes phrases ont méchant goût de déjà vu.
Veux tu croiser le fer avec des moines callus ?

La fuite, ta seule issue quand mes idées s'alignent
Pour une vision mystique, digne de Shaolin.
Le big boss, fonde Opération Dragon sur ton sort
Et j'adore ce jeu, parce que c'est le jeu de ta mort.

Bruce L.A.I. as-tu le charisme pour être moine ?
Ne te plains pas, ne geins pas, on a tous eu de l'avoine.
Au repas, mais t'étais dans ta chaumière dans la plaine
Quand j'étais dans la montagne pour travailler mes kuens.

Milieu du Tao "ouassa" dans le pao,
N'essaies toujours pas de lutter où tu tombes K.O.
Je prône les vertus du profil bas.
L'eau qui dort fait plus de dégâts
Qu'un chien qui aboie mais ne mord pas.

Le 426 atteint la plénitude,
Mais j'ai la fureur de vaincre, perdre n'est pas dans mes habitudes.
Je m'entraîne chaque jour sans baisser d'un ton
Car la perfection n'est approchable que par la répétition.

Détenteur d'une technique vieille de mille ans,
Je défend l'honneur de l'école du micro d'argent,
Expert du style de l'homme ivre, je me saoule de musique
Avant de sauter de collines en collines.

Et si l'envie de voler mon mic te prend,
N'oublie pas Jachen Chen est plus solide que les dents.
Tu peux retourner t'entraîner, tu es loin d'être prêt
Quand tu allais, on revenait.
Tomado de AlbumCancionYLetra.com
{Refrain}